---



Octobre 2013

OFDT : Perceptions et opinions des Français sur les drogues

Accord au principe des salles de consommation

Concernant l’ouverture de salles de consommation à moindre risque en France, une majorité de Français s’y montre favorable. Près de 6 sur 10 (figure 6) répondent positivement à la question : « Certains proposent de mettre des locaux et du matériel propre à disposition des consommateurs d’héroïne pour qu’ils puissent s’injecter hors de l’espace public, pour prévenir les risques d’overdose et limiter la propagation du sida. Êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout d’accord avec cette proposition ? » 
En 2008, une version moins précise sur les objectifs de santé publique avait, à l’inverse, suscité une faible adhésion à la mise en place des salles de consommation à moindre risque. La question était alors formulée de la façon suivante : « Pour prévenir les risques pour la santé, certains pensent qu’il faudrait mettre à disposition des consommateurs d’héroïne des locaux et du matériel spécial pour qu’ils puissent s’injecter leur propre drogue. » Un peu plus d’un quart (27 %) des Français avait alors répondu favorablement. Le résultat de la dernière enquête apparaît fortement différent de celui de 2008, mais n’est pas directement comparable. Le débat public sur le sujet avait débuté avant l’annonce par le gouvernement, en février 2013, de l’accord pour l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risque à Paris. Et il a vraisemblablement eu un impact sur l’opinion des Français, même si ce dernier demeure difficile à quantifier.
Les personnes favorables à l’ouverture de ces salles de consommation sont toujours majoritaires, quels que soient le sexe, la tranche d’âge (à l’exception des 65-75 ans), le niveau de diplôme ou l’usage de cannabis (figure 6). Une adhésion plus marquée est à noter parmi les personnes diplômées du supérieur (66 %) et parmi les usagers actuels de cannabis (74 %).


Source & News du 28 mai 2013

Direct link to this page
Plate-forme Mondiale pour les Salles de Consommation à Mondre Risque