English Français

15 Janvier 2016

Santé Canada approuve un deuxième site d'injection supervisée

salle de consommation à moindre risque

Après des années d'opposition politique féroce à l'implantation de sites d'injection supervisée, Santé Canada a annoncé vendredi qu'elle approuvait l'ouverture d'une deuxième clinique à Vancouver.

La clinique du Dr Peter de la Fondation AIDS est ouverte depuis 2002, mais l'approbation du gouvernement fédéral permet désormais au centre d'être exempté de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

La clinique traite les patients atteints du VIH/sida. Ceux-ci peuvent apporter leurs propres substances et les consommer sur place sous la supervision du personnel de la clinique.

Santé Canada a déclaré que des études menées tant à l'international qu'au pays prouvent que les sites de consommation supervisée peuvent sauver des vies.

Ils permettent d'améliorer l'état de santé des patients sans que des hausses de consommation de drogues ne soient observées, peut-on lire dans un communiqué diffusé par Santé Canada.

La directrice du centre, Maxine Davis, a souligné que l'exemption accordée à la clinique démontre que le gouvernement fédéral comprend que les sites supervisés réduisent les risques que peuvent représenter les drogues pour les consommateurs.

L'ex-gouvernement conservateur s'était lancé dans une longue bataille juridique contre le seul site d'injection supervisée en Amérique du Nord - celui du quartier Downtown Eastside de Vancouver - mais la Cour suprême du Canada a tranché qu'il pouvait rester ouvert.

Source

Communiqué de la Ministre de la Santé

Statement from Dr. Peter AIDS Foundation & Vancouver Coastal Health 

Direct link to this page