---



messagerverdun.com, 23 décembre 2011

Un site d’injection supervisée à Verdun d’ici un an

Verdun est dans le champ de mire de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal (ASSSM). En effet, dans le meilleur scénario, le sud-ouest de Verdun accueillera l'un des sites d’injection supervisée (SIS) et ce, d’ici un an. C’est ce qu’a annoncé l’ASSSM, vendredi 16 décembre, alors qu’elle rendait public son Rapport de l’étude de faisabilité sur l’implantation d’une offre régionale de services d’injection supervisée.
 
Verdun n’est pas le seul endroit où l’on envisage l’implantation d’un SIS. Les Centres de santé et de services sociaux Jeanne-Mance, Lucille-Teasdale et de la Montagne ont aussi été pointés du doigt.
 
Selon la Direction de la santé publique de Montréal, la présence de SIS dans la métropole est nécessaire et indispensable, Montréal abritant une forte concentration d’itinérants, de toxicomanes et de personnes atteintes de problèmes mentaux. La responsable du développement social et communautaire, de la famille et des aînés de la Ville de Montréal, Jocelyn Ann Campbell, a d’ailleurs accueilli favorablement le rapport de l’ASSSM. Elle ajoute toutefois un bémol. «Il est essentiel que les SIS soient offerts dans un environnement médical pour assurer pleinement la sécurité des utilisateurs», a-t-elle déclaré.
 
Le nombre de décès par intoxication à Montréal a augmenté considérablement au cours des dernières années: de 51 cas recensés en 2000-2005 à 72 de 2006 à 2009. Une hausse des infections aux virus du VIH et de l’hépatite C a aussi été remarquée.

Source
Direct link to this page