Peut-on tomber enceinte juste après un accouchement ?

Peut-on tomber enceinte juste après un accouchement ?

Si la question vous préoccupe, nous allons essayons de vous aider grâce à cet article. Est-il possible de tomber à nouveau enceinte juste après un accouchement ? La réponse ne saurait être catégorique, car il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte.

Selon que vous allaitez ou pas

L’une des variables qui déterminent la possibilité de tomber une nouvelle fois enceinte juste après un accouchement, est l’allaitement. En effet, un peu comme dans le cas des hommes où la testostérone joue un rôle inhibiteur dans la croissance des cheveux, l’allaitement empêche l’ovulation. Ainsi, lorsqu’une femme donne naissance à un enfant et qu’elle l’allaite, naturellement son corps secrète des hormones qui la rendent infertile sur une période donnée.

On parle d’une contraception naturelle. Son retour de couche sera plus long. Par contre, s’il y a perte de sang pendant les deux premières semaines qui suivent l’accouchement, le retour de couche sera plus rapide, et prendra entre 6 et 10 semaines.

Dans le cas d’une femme qui n’allaite pas son enfant au lait maternel, le retour au cycle ovarien intervient un peu plus rapidement. Dans ces cas-là, le retour de couche ne prend que 45 jours en général. Pour être plus explicite, lorsque qu’une femme n’allaite pas son enfant, il n’y a pas sécrétion d’hormones inhibitrices contre l’ovulation. Cette phase de disparition des hormones inhibitrices sécrétées par le placenta prend 15 jours.

Les 28 jours suivants vont servir à l’organisme pour rétablir un cycle ovarien normal. Si une mère qui n’allaite pas son enfant a des rapports sexuels non protégé sur ces 28 jours et ceux qui suivent, oui elle court le risque immédiat de tomber de nouveau enceinte.

Ce qu’il ne faut pas oublier

Il est important de comprendre que lorsqu’il est question de médecine, rien n’est vraiment joué à l’avance. Par conséquent, quand bien même vous allaitez votre enfant, il serait préférable de prendre des précautions, notamment d’adopter des méthodes de contraception. En outre, il est recommandé de consulter un médecin si dans les 5 premiers mois qui suivent l’accouchement les règles ne reparaissent pas.

Par ailleurs, dans le cas où le cycle ovarien se remettrait en place, la mère peut observer certains changements dans ses menstrues. En effet, le sang peut devenir plus abondant que d’habitude. Le cycle peut ne peut plus être stable comme auparavant. Tous ces changements sont tout à fait normaux, car il faudra du temps à l’organisme pour retrouver son fonctionnement normal.

Au sujet des contraceptions

Pour ce qui est de l’adoption des moyens de contraception, il est préférable de vous référer à un médecin, car en règle générale, les contraceptifs oraux ne sont pas compatibles avec les périodes post-natales. Gardez aussi à l’esprit qu’on dit que s’il faut neuf mois à une femme pour donner naissance, il lui en faut aussi neuf pour retrouver sa pleine forme en raison du changement post partum subi par le corps. Il en sera donc ainsi pour le retour à la normale de votre cycle ovarien, si vous n’envisagez pas de tomber tout de suite de nouveau enceinte.